Sans information, pas de réconciliation

France

L'Histoire de France et le risque de « criminalisation du passé »
Il existe en France aujourd’hui au moins quatre écoles historiques différentes. Fondées sur des visions du monde différentes (historicisme-providentialisme) et des méthodes divergentes (identité-altérité), elles jettent des regards opposés sur l’histoire de France. Comme la récente période électorale l’a montré, leurs désaccords trouvent des prolongements dans les positionnements des principaux candidats à la présidence de la République non seulement en rapport avec le « roman national » mais bien plus encore sur l’avenir de la…
par Antoine Arjakovsky, Historien, Co-directeur du département «Politique et Religions», Collège des Bernardins
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter