La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter

Pays-Bas

Syrie, Mali : le "nettoyage culturel" une nouvelle arme de guerre
A deux mois de l’ouverture du procès d’Ahmad al Faqi al Mahdi, poursuivi pour la destruction des Mausolées de Tombouctou devant la Cour pénale internationale (CPI), la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, est venue plaider à La Haye en faveur de la protection du patrimoine mondial. Pour la diplomate bulgare, il ne s’agit pas d’une simple affaire « de briques et de murs », mais d’un impératif intrinsèquement lié aux crises humanitaires et sécuritaires. De sa…
par Stéphanie Maupas, La Haye (de notre correspondante)
Lire la suite
S'inscrire à la newsletter