crime de guerre

Procès Lundin : la contre-attaque du procureur

À Stockholm, le procès de dirigeants de la compagnie pétrolière Lundin, accusés de complicité de crimes de guerre commis au Soudan entre 1997 et 2003, laisse désormais la place aux témoins. Mais avant cela, le procureur, sous le feu de la défense pendant cinq mois, a eu fin mai l’occasion de contre-attaquer là où on […]
Par Olivier Truc (notre correspondant en Suède)
Lire la suite