crime de guerre

CPI : un premier procès de la Seleka, à l’abri des regards
Pour la première fois, la Cour pénale internationale (CPI) s'occupe des crimes présumés commis par les rebelles de la "Seleka", qui ont chassé le président de l'époque, François Bozizé, et installé Michael Djotodia à la présidence de la République centrafricaine en 2013. Au procès de Mahamat Said, ouvert le 26 septembre, 12 témoins ont témoigné […]
Par Janet H. Anderson, notre correspondante à La Haye
Lire la suite