Sans information, pas de réconciliation

Ukraine

Mettre fin à l'inertie de la CPI en Ukraine
Le 6 mars, Simon Papuashvili du Partenariat international pour les droits de l'homme (PIDH) et Alexandre Prezanti de Global Diligence LLP ont déposé leur quatrième communication auprès de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) au sujet de crimes internationaux en Ukraine. Il s’agit d’un dossier contre un commandant militaire clé, sur la base de preuves recueillies par leurs partenaires locaux, Ukrainian Helsinki Human Rights Union et Truth Hounds. Prezanti et Papuashvili demandent à…
par Alexander Prezanti et Simon Papuashvili, pour Justiceinfo.net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter