Sans information, pas de réconciliation

Les débats JusticeInfo - Analyses et perspectives sur la justice transitionnelle

Syrie : les leçons de la démission de Carla Del Ponte
Les criminels aiment l'obscurité pour commettre leur méfait. C'est l'un des présupposés qui veut que pour combattre le crime, la justice doit être vue en train d'être rendue. Ainsi, métaphoriquement, le bien triomphe du mal, et la lumière de l'obscurité. Dans la vie internationale, cette conviction s'est souvent matérialisée par la volonté d'exposer publiquement les exactions commises par des criminels de guerre afin de les rendre honteux et partant, infréquentables. Cette approche du "naming and…
par Pierre Hazan, Conseiller éditorial de JusticeInfo.net, professeur associé à l'université de Neuchâtel
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter