Sans information, pas de réconciliation

International

Crimes de masse ? Il y a une application pour ça
Les applications spéciales lancées par différentes ONG pour aider témoins et victimes à documenter les atrocités se multiplient. Mais l’augmentation parallèle du nombre de procès réussis se fondant sur ces éléments de preuve est plus difficile à évaluer. Les préoccupations demeurent quant à la sécurité des nouvelles technologies, les normes communes et à la question de savoir si les juges, pour la plupart âgés et peu au fait des réseaux sociaux, sont prêts pour cette…
par Stephanie van den Berg, notre correspondante à La Haye
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter