Sans information, pas de réconciliation

Tribunaux nationaux

RDC/procès de rebelles ougandais: la société civile dénonce une justice en trompe-l’œil
Fin janvier 2018, la justice militaire congolaise a condamné 134 membres présumés des Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe rebelle ougandais actif dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Mais la ville de Beni, principal théâtre des crimes attribués aux ADF, a plutôt le sentiment que justice n’a pas été rendue. Pour cause : ce procès qui a duré 17 mois ne s’est pas penché sur l’implication alléguée d’officiers supérieurs et de…
par Claude Muhindo Sengenya, à Beni (Nord-Est de la RDCongo), JusticeInfo.Net
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter