Marcel Guilavogui

Les accusés ouvrent le ban au procès de Conakry
La parole revient d’abord aux accusés au procès du massacre du 28-Septembre en Guinée, qui a offert, à l’ouverture des audiences sur le fond, le premier rôle à Moussa Tiégboro Camara et le second à Marcel Guilavogui, respectivement ministre et garde du corps du chef de la junte au moment des faits.
Par Matthias Raynal, correspondance de Conakry (Guinée)
Lire la suite