ségrégation

Métis du Congo : l’État Belge face aux « enfants du péché »
Léa, Monique, Noëlle, Simone et Marie-José ont été victimes de ségrégation systématique, comme 15.000 autres enfants métis, alors que le Congo était une colonie belge. Ces cinq dames nées au Congo et vivant en Belgique et en France, demandent réparation à Bruxelles, et la reconnaissance d’un « crime contre l'humanité ».
Par Gaëlle Ponselet, notre correspondante en Belgique
Lire la suite