Chance Mihonya

Au Congo, l’affaire Mihonya fait le lien entre la guerre et les crimes contre l’environnement
Un ex-capitaine de l’armée congolaise, qui avait déserté pour fonder une milice dans l’Est de la République démocratique du Congo, a été condamné, le 21 septembre, à la prison à perpétuité. Chance Mihonya est reconnu coupable de crimes contre l’humanité, crimes de guerre mais aussi de crimes environnementaux.
Par Ephrem Rugiririza et Claude Sengenya, JusticeInfo.net
Lire la suite